Entretien avec Alison F. Haring, auteur fantasy

Aujourd’hui, nous accueillons Alison F. Haring, jeune auteur de l’imaginaire. Merci à elle d’avoir répondu à mes questions !

Alison, pour commencer, quelques mots sur votre parcours ?

Alors j’ai 24 ans et j’écris depuis aussi longtemps que je m’en souvienne. J’ai écrit mon premier roman à l’âge de 19 ans dans le cadre d’un concours organisé par les éditions Hachette intitulé le Tremplin Black Moon. Je n’ai pas remporté le concours, et j’ai enfoui mon manuscrit au fond d’un tiroir (il y est toujours d’ailleurs), mais je me suis rendu compte que le résultat ne comptait pas : mon défi personnel était relevé. J’avais écrit un livre, j’étais devenu un auteur, et c’est précisément à ce moment-là que je me suis rendu compte que c’était le métier de mes rêves. À la fac, j’ai décroché une licence d’anglais que j’ai complété par un master en communication, mais ma passion reste l’écriture et, comme beaucoup, mon rêve est d’en vivre. En octobre 2017, j’ai publié mon premier roman de Fantasy nommé D’Or et de Glace.

Présentez-nous votre premier roman…

Dans D’Or et de Glace, on suit Elizabeth, une jeune femme officiant comme chef de guerre pour le roi Arkaan à qui elle voue un amour sincère. Seulement voilà, le Royaume d’Om Dayyad, terre de soleil et de désert où elle évolue avec fierté, est en tous points opposé au Royaume de Fraphaetia, lieu de givre et de plaines venteuses et terre natale d’Elizabeth. Dévouée au roi Arkaan, Elizabeth est bientôt obligée de marcher de nouveau sous le soleil froid qui l’a vu naître aux côtés du jeune roi Harvy pour donner un espoir à la paix.

Romance se déroulant dans le monde imaginaire de Priora-Differitas, j’ai voulu faire D’Or et de Glace un roman qui aborde différents thèmes et où l’émotion est présente.

Qu’est-ce qui vous attire dans la fantasy ?

J’aime la liberté que ce genre de littérature offre. Pouvoir laisser libre cours à son imagination dans le processus d’écriture est sans conteste ce qui me fait préférer ce genre à tous les autres. J’aime pouvoir décider de ce qui peut et doit être dans le monde que je créer pour mon roman et la Fantasy m’en laisse le loisir.

Quelles différences pourriez-vous trouver entre les littératures française, britannique et américaine ?

Je pense que chaque pays propose une littérature qui lui est propre. Que ce soit dû à sa culture ou à son histoire, un auteur français aura forcément une écriture différente de celui d’un auteur britannique. Ce qui différencie ces trois types de littérature est d’après moi dans l’émotion et l’atmosphère qui se dégage des œuvres produites. Là où les Américains produisent des textes vantant les mérites d’une liberté exacerbée sans prendre de gants, la littérature britannique se démarque par une élégance et une retenue empreinte d’ironie correspondant parfaitement à nos voisins anglais. Pour nous autres français, je trouve que notre littérature classique est parmi les plus incroyables au monde : nous excellons en fiction et en contemporain, ce qui fait de nos librairies de véritables cavernes d’Ali Baba.

Quelle lectrice êtes-vous ?

Je consacre une grande part de mon temps libre à la lecture. Je pense qu’avant d’être auteur, tout écrivain se doit d’être lecteur. Les mots forment les idées et les livres me permettent de m’évader quand la vie devient trop intense. Je n’ai malheureusement pas le rythme de lecture que je souhaiterais tenir, mais je tente de lire un livre par semaine. Côté genre, j’aime bien lire de la Fantasy (ça tombe sous le sens), mais pas seulement ! J’aime accorder mes lectures à mes envies, à l’actualité et aux saisons.

D’où vient votre inspiration pour écrire ?

L’inspiration me vient probablement de tout ce que je vois et lis au quotidien. Livres, séries télé, film, musique, il suffit d’un mot ou d’un son pour qu’une idée naisse dans mon esprit. J’utilise également beaucoup les réseaux sociaux tels que Pinterest qui est une formidable source d’inspiration visuelle. Je suis très visuelle, et parfois simplement rechercher une image m’aide à faire renaître une inspiration qui s’effrite.

Une anecdote à partager concernant votre vie d’auteur ?

Quand j’ai publié D’Or et de Glace, j’avais peur des premiers retours de lecteurs. J’avais beau avoir eu des feedbacks satisfaisants de mes bêta-lecteurs, j’étais terrorisée à l’idée que le livre ne plaise à personne, que ce soit un flop et que ça me mine le moral. Au contraire, quand j’ai commencé à recevoir des retours et à voir les premiers commentaires, j’ai été rassurée : mon livre plaisait et le public était adorable. C’est à ce moment-là que je me suis dit : « être auteur autoéditée, ce n’est pas de tout repos ». Que ce soit physiquement ou moralement, être auteur, c’est vraiment du boulot !

D’autres passions hormis l’écriture ?

Mon autre passion est sans conteste le sport, plus précisément le Pilates. Ça fait plus de 7 ans que je pratique quotidiennement et au même titre que l’écriture, c’est très difficile de m’en passer. L’avantage, c’est que les deux se complètent bien, une passion pour le corps et la santé, et l’autre pour l’esprit et la créativité.

Avez-vous des projets en cours ?

Je suis actuellement en pleine rédaction d’un nouveau roman qui sera le premier tome d’une série de romans Fantasy. Parallèlement à cela, je suis également en train de corriger et réécrire mon tout premier roman jamais écrit et je suis également en train de faire le plan pour deux autres romans auxquels je m’attaquerais un peu plus tard. Beaucoup de choses en cours donc !


Portrait littéraire

Si vous étiez…

Un roman classique : Notre Dame de Paris de Victor Hugo, un classique qui m’a bouleversée

Un roman contemporain : Mémoires d’une Geisha, d’Arthur Golden, l’un de mes romans préférés.

Une pièce de théâtre : Iphigénie de Jean Racine

Un poème : Le Dormeur du Val, d’Arthur Rimbaud

Un auteur : Jane Austen

Un personnage de roman : Edmond Dantès (Le Comte de Monte-Cristo)

Un genre littéraire : La Fantasy

Un mot : Souffle

Une citation : La beauté est dans les yeux de celui qui regarde, Oscar Wilde


Cette interview vous a plu ?

Vous souhaitez en savoir plus sur l’auteur et ses romans ?

2 commentaires sur “Entretien avec Alison F. Haring, auteur fantasy

Laisser un commentaire