Il était une plume…

 

La plume et ses multiples facettes… Couverture de l’oiseau, outil de l’écrivain, symbole de la légèreté. Pour chacun, elle a une évocation particulière. Toujours, elle nous fascine. Souvent, elle nous échappe.

Quatorze auteurs indépendants ont pris le pari de la prendre pour totem et de lui rendre hommage à travers ce recueil singulier, aux multiples voix.

Laissez-vous happer par ce déluge de plumes, entrouvrez le temps d’une lecture la porte qui mène à leur monde.

Recueil de nouvelles collectif élaboré par l’association Les Plumes Indépendantes, paru en août 2018 et disponible sur Amazon aux formats Kindle et broché.

Avec la participation de Loli Artésia, Erika Boyer, G!, Attila Valpinson, Flore Avelin, Chris Red, Antoine Delouhans, Hilda Alonso, Pierre Thiry, Tia Wolff, Lou B Simone, Frany Jane Cavalier, Audrey Martinez, Agnès de Cize.

Avis

 

Ce recueil est d’une grande qualité littéraire. On navigue entre differents univers: merveilleux, fantastique, réaliste, policier, psychologique, érotique, absurde, comique. La diversité des nouvelles fait qu’on se régale de bout en bout.
Les poètes cultivés, les adolescents en crise, les rêveurs acharnés, les vieux filoux, les enfants gâtés, les vierges effarouchées, les défenseurs de nos amis les bêtes, les cyniques à la peau dure, les curieux des bacs à sable peuvent y trouver leur bonheur.
Mes préférés sont les textes de G! , Loli Artesia, Antoine Delouhans, Hilda Alonson, Attila Valpinson. Mais je me suis régalée à découvrir toutes les belles histoires de mes partenaires de plume.
Je m’estime chanceuse d’avoir pu participer à ce recueil de pépites indépendantes!


Je l’ai lu avec beaucoup de curiosité, d’intérêt, de surprise, de passion même. Certaines de ces nouvelles sont de véritables coups de cœur. J’ai apprécié l’ensemble, je le dirai à travers les impressions que ces lectures ont suscitées en moi.

J’ai lu avec enthousiasme la nouvelle « PLUME MANQUANTE » de Loli Artésia, c’est même un de mes coups de cœur de ce recueil.Entre mystère et merveilleux, Loli Artésia a réussit à créer un univers poétique, onirique, mêlé de lumières et d’ombres, qui est aussi et surtout une admirable métaphore de la réalité… Ce texte pourrait sans doute figurer un très beau livre pour enfant : un conte qui donne à penser, à rêver, un conte autant pour adultes que pour enfants. J’y ai retrouvé quelque chose de l’univers du Petit prince de Saint Exupéry.


La plume manquante, Loli Artésia : Je l’ai trouvé très poétique et sensible, finement travaillée, tout est dans le détail, l’interprétation des choses… La chute est sublime, elle se dessine au fil des pages… Une nouvelle qui invite à réfléchir, qui travaille votre imaginaire et votre perception des choses. Une plume nous manque et tout notre être est dépeuplé… Libre à vous d’imaginer ce que peut être cette plume, ce qu’elle peut symboliser.