La délivrance de l’accordéon

Recueil de 36 poèmes (dont un en italien), divisés en trois parties (Diatonique, Chromatique, Enharmonique), La délivrance de l’accordéon vous plonge dans les ombres de l’âme humaine, de l’ivresse à la déréliction.

L’accordéon, c’est l’être humain et sa complexité, ses pensées contradictoires, ses passés qui le hantent, ses espoirs, ses errances, comme autant de notes de musique plus ou moins justes.

L’accordéon, c’est aussi le poète ; et sa délivrance, peut-être l’écriture.

Recueil de poésie de 76 pages, paru le 21 octobre 2017. Illustration de couverture réalisée par G!

Il est disponible en Kindle et au format broché sur Amazon et en broché dédicacé sur la Boutique

Avis

 

« Les vers y circulent en tout sens, lumineux ou souterrains, invitant à redécouvrir le monde sous une lumière inimitable. J’adore ce livre. Injustement. Je le lis et le relis, le feuillette et le contemple. J’y cours en un sprint époustouflant. J’y rêve en un rêve éveillé. C’est un coup de coeur. J’adore ce livre. Il me passionne. Si c’est cela la poésie j’en suis amoureux. » Pierre Thiry, auteur

voir la suite

 

« C’était une expérience bien plus intéressante que je ne l’aurais pensé et je me suis ainsi découvert un penchant pour la poésie. Grâce à ‘La délivrance de l’accordéon’, j’ai réalisé qu’elle pouvait être moderne, qu’elle avait la capacité d’être tantôt mélodieuse, tantôt dévastatrice, et que c’était un art fascinant. Pour cela, je remercie sincèrement Loli. » Plume bleue

voir la suite

 

« L’auteure, Loli Artésia, a écrit ces poèmes avec aisance, ils nous font voyager et nous donnent un souffle de liberté. La poésie comme l’accordéon peut produire des chants et Loli Artésia nous offre ce joli recueil de poèmes mélodieux. » La rubrique d’Olivia

voir la suite

 

« Tout un univers presque cinématographique se traduit dans ces très beaux poèmes écrits par Loli Artésia. L’écriture est riche, travaillée, les vers sont complexes mais délivrent un message de souffrance où l’auteur cherche néanmoins l’apaisement. On sent les nuits de fêtes, pas toujours joyeuses, comme un bateau laissé à la dérive avec en fond sonore une mélodie tzigane ou un bandonéon gémissant sa solitude. » Kariane Maxwell

voir la suite

 

« Les vers y circulent en tout sens, lumineux ou souterrains, invitant à redécouvrir le monde sous une lumière inimitable. J’adore ce livre. Injustement. Je le lis et le relis, le feuillette et le contemple. J’y cours en un sprint époustouflant. J’y rêve en un rêve éveillé. C’est un coup de coeur. J’adore ce livre. Il me passionne. Si c’est cela la poésie j’en suis amoureux. Elle est modeste et simple, imprévisible, abrupte et sans concession, surprenante et souvent vertigineuse. » Pierre Thiry, auteur et poète

voir la suite