Elle s’appelait Micha

elle n’aura été
qu’un amas de cellules
qui se sera développé en moi
contre mon gré
rien pour personne
pas un individu
elle est pour toujours
celle que jamais personne ne blessera
celle qui jamais ne connaîtra
ce monde que je ne souhaite à personneet pourtant
déjà
elle s’appelait Micha

Recueil de 97 poèmes en vers libres, de 142 pages, Elle s’appelait Micha est disponible en Kindle et broché sur Amazon et sur la boutique en broché dédicacé.

Avis

 

« Si vous ne vous ne savez pas nager en incertitude, évitez cette lecture; elle n’est point pour vous. Mais si vous pensez qu’ouvrir un livre c’est prendre le risque de la découverte et du bouleversement, si vous pensez qu’ouvrir un livre en adulte fait avancer sur des chemins inexplorés, si vous croyez aux pouvoirs de la poésie qui libère ouvrez « Elle s’appelait Micha ». Prenez le risque du voyage. Car ce livre puissant, intime et sincère n’est pas rien… Pour le lecteur assez sensible pour se laisser entrainer par le flot des mots, le sanglot des émotions, pour ce lecteur qui n’a pas peur des vertiges de la lecture, il fait advenir le sourire de Micha… Désespoir d’amour ou des espoirs d’amour ? Seuls les grammairiens du sens étroit sont incapables d’entendre l’emmêlement des dénouements. L’écriture de Loli Artésia est encore plus forte qu’un cri d’amour. » Pierre Thiry, poète et romancier


« Peu importe l’avis que l’on peut avoir sur le sujet, à travers sa plume subtile au style particulier, Loli Artésia nous fait avant tout vivre des émotions, sans débat, sans politique, seulement les sentiments, la douleur, les questionnements personnels que n’importe qui aurait pu ou pourrait vivre.
De tous les témoignages qu’il m’ait été donné de lire et de vivre à travers des mots, celui-ci est celui qui m’a vraiment fait vivre les maux et pas une simple lecture.

On n’en ressort pas révoltés, on n’en ressort pas nécessairement avec un autre avis sur le sujet que celui de départ mais on en ressort sans nul doute avec plus de compassion profonde pour autrui.
En cela, cet ouvrage est délicieusement humanisant.

A lire absolument, avec un gros paquet de mouchoirs sous la main par sécurité ! »


Une véritable histoire d’amour, car oui, l’amour peut naître dans la douleur. Les mots de Loli vous emportent dans une vague d’émotion par laquelle on se laisse submerger, jusqu’à tenter de sortir la tête de l’eau. Les poèmes sont structurés et écrits de telle sorte qu’on en perd presque le souffle d’empathie. Merci pour ce message fort et cette réflexion sur le fait que l’être humain à cette capacité de juger et d’avoir un avis sur tout, sans jamais vivre rien. Car nous sommes tous uniques, et que chaque événement de la vie, se lit à travers nos yeux, notre cœur, sans que personne n’ait rien à en dire. Merci Loli.


« Un recueil brillant. D’une qualité rare. Bien construit. Au style juste et percutant. Il dit une vérité sous toutes ses coutures. Il partage une expérience universelle qui parlera à toutes les femmes mais aussi aux hommes à qui on cache tant. Le sujet est douloureux mais la voix de cette Poète le formule avec intelligence. J’ai été très émue par cette lecture. Merci à cette merveilleuse auteure d’avoir pris le risque de se mettre à nu. » Fanny Bernard, auteur


« C’est la première fois que j’ai lu un recueil de poésie d’une traite, avalant les pages, portée par une vague d’émotion qui gonfle, éclate et se retire délicatement, me laissant retournée et en même temps très reconnaissante. A découvrir d’urgence! » Pauline Ségalat, poétesse