Un chat à la fenêtre

 

Mariette et Leïla habitent le même appartement de la rue de Ségur, pourtant elles ne se connaissent pas. Elles partagent un espace-temps inaltérable qui ne les réunit pas.
Ce qu’elles sont l’une pour l’autre ? Un reflet.
Leïla est l’image flamboyante et tressautante de Mariette ; Mariette est la mélancolie de Leïla.

Un huis-clos en miroir, dans lequel Mariette redoute de voir Leïla, et Leïla craint le fantôme de Mariette.

Et un chat à la fenêtre, qui les regarde se débattre contre elles-mêmes.

 

Parenthèse en miroir, huis-clos félin, ce roman de 220 pages est sorti le 16 juin 2017. Il est disponible en Kindle et au format broché sur Amazon et en broché dédicacé sur la Boutique

Avis

 

« Savez-vous ce qui est à mon sens le défi suprême, le défi ultime d’un blogueur littéraire ? Défier un roman dont il ne sait que penser tant il l’a perturbé… Affronter l’angoisse de ne savoir que dire au travers d’une chronique dont il saura par avance qu’elle ne pourra être de qualité… Présenter un roman imprésentable tant il le dépasse et l’impressionne… » Des Livres et moi

voir la suite

 

« Le roman est en plus bien construit, les chapitres alternent entre Mariette et Leïla, sans oublier ceux consacrés au chat et à ses réflexions. L’écriture est claire, sonne juste. J’ai beaucoup aimé la façon de s’exprimer du chat, des textes poétiques dont certains prennent forme et donne une image. Ne vous attendez pas à avoir une fin je dirais « habituelle », comme le dit le chat dans un dernier poème, tout reste flou, à nous lecteurs de continuer l’histoire dans notre tête et d’imaginer le reste. » Marie-Nel lit

voir la suite

 

« J’ai accordé peu d’importance à l’histoire en elle-même tant j’étais fascinée par l’écriture de l’auteure. Son français est riche sans être lourd et elle a un style bien à elle. On sent une réelle maîtrise ; elle joue avec les mots et m’emporte dans son jeu. » Plume bleue

voir la suite

 

« L’auteure, Loli Artésia, écrit ce roman avec musicalité et délicatesse. Ce livre est original, très agréable à lire et magnifiquement poétique. Une lecture qui se dévore aisément. A vous maintenant de découvrir le mystère de l’humaine, cette chère maîtresse du chat à la fenêtre ! » La rubrique d’Olivia

voir la suite

 

« La plume est délicieuse. Je connais fort peu la Russie et il y a de très belles descriptions, un amour du pays. Encore une fois, la psychologie est riche, on aborde aussi bien les tempéraments que les brisures qui les ont tous façonnés ainsi. C’est un talent qui requiert beaucoup de finesse, car au final nous sommes tous interconnectés, et chaque propos, chaque rencontre ; construit un univers entier. La preuve ici. » En quête de saveurs

voir la suite