Elle s’appelait Micha, récit poétique d’un deuil

micha mockup poésie

Recueil de 97 poèmes contemporains en vers libres, Elle s’appelait Micha raconte l’histoire intime d’un avortement. Il est sorti en octobre 2018 en autoédition.

Une histoire privée, celle d’une IVG mal vécue. Pour le dire, des poèmes, presque des pensées. Des morceaux de soi déposés sur le papier, pour trouver sa résilience et faire le deuil de l’enfant qui n’a pas vécu tout en ayant existé. Un deuil périnatal dont on parle peu.

Résumé d’Elle s’appelait Micha

résumé de elle s'appelait micha poésie de loli artésia

Anecdote de l’auteure

A la suite de la publication de Micha, j’ai reçu plusieurs témoignages de femmes qui avaient elles aussi vécu difficilement leur avortement. J’ai aussi discuté avec des personnes qui avaient perdu un enfant, soit in utero, soit à la naissance. Tous ces récits spontanés m’ont infiniment touchée. Plus que jamais, il faut parler du deuil périnatal et de la douleur qu’il engendre. Je suis heureuse d’avoir publié mon récit poétique sur l’IVG. Si cela peut contribuer à libérer la parole, c’est tout ce que j’espère.


Où le commander ?

Version numérique disponible sur Amazon (Kindle) et sur ma boutique.

Nouvelle édition disponible sur ma boutique, Amazon, Fnac, Decitre, Chapitre, BoD, et en commande chez votre libraire habituel.

Articles sur Micha

Avis de lecteurs

Merci pour ce message fort et cette réflexion sur le fait que l’être humain à cette capacité de juger et d’avoir un avis sur tout, sans jamais vivre rien.

Antoine Delouhans, romancier

Tout ce qu’il y a à savoir, c’est que c’est un ouvrage magnifique, profond, déchirant, un témoignage poétique et pourtant douloureux, une sorte de cri du coeur et d’adieu en même temps. 

Erika Boyer, romancière

Je n’ai pas l’habitude de lire de la poésie mais j’ai été particulièrement touchée par cette forme parfaitement adaptée pour parler de ce sujet si sensible. Les mots étaient percutants et m’ont atteinte en plein cœur.

Arkellana, chroniqueuse

Pour le lecteur assez sensible pour se laisser entrainer par le flot des mots, le sanglot des émotions, pour ce lecteur qui n’a pas peur des vertiges de la lecture, il fait advenir le sourire de Micha… L’écriture de Loli Artésia est encore plus forte qu’un cri d’amour.

Pierre Thiry, romancier et poète

Un recueil brillant. D’une qualité rare. Bien construit. Au style juste et percutant. Il dit une vérité sous toutes ses coutures. Il partage une expérience universelle qui parlera à toutes les femmes mais aussi aux hommes à qui on cache tant.

Fanny Bernard, romancière