Biographie de Loli Artésia

Qui est Loli Artésia ?

Loli Artésia est une auteur multiforme qui aime s’aventurer dans des genres variés. Poésie, cosy mystery, littérature noire, romans intimistes… Elle parcourt depuis ses débuts en 2016 les chemins littéraires qui s’ouvrent à elle.

Le point commun entre tous ses écrits ? De l’avis des lecteurs, une écriture atypique, fine et précise ; un goût certain de la poésie, de la musicalité des mots entre eux ; et, très ancré, le besoin de disséquer l’être humain pour mieux en extirper sa vérité profonde.

Des sciences humaines à la littérature

Titulaire d’une maîtrise en histoire des mondes modernes et contemporains et d’un certificat d’anglais, Loli Artésia s’est intéressée pendant ses études à plusieurs langues étrangères, notamment le russe, l’italien et le japonais.

Elle publie le poème “Terza-rima” en 2010 dans le recueil Poésie en liberté.

En 2015, après avoir admis que le salariat n’est définitivement pas sa voie, elle débute comme écrivain public et biographe. Elle se spécialise dans la correction, la relecture et les services à destination des auteurs indépendants et des maisons d’édition. Profession qu’elle exerce toujours, avec un réel plaisir.

Les premiers pas en tant que Loli Artésia

En 2016, elle découvre le monde de l’autoédition. Elle prend le nom de Loli Artésia (Loli en hommage à sa grande-tante Dolores ; Artésia contraction du prénom Artémisia, en référence à la peintre italienne Artémisia Gentileschi) pour publier son premier roman, (…) Trop Peu.

De 2017 à aujourd’hui : de nombreux projets et publications

Entre 2017 et 2020, elle publie un roman, un recueil de nouvelles noires, quatre recueils de poésie (dont un entièrement en vers libres et un autre illustré de sa main), et un polar (voir la bibliographie).

En novembre 2017, elle fonde avec l’auteur Erika Boyer l’association Les Plumes Indépendantes. L’objectif : développer et faire connaître la littérature indépendante. Les premiers projets voient le jour : la Feather Box (box littéraire de l’autoédition) et un recueil de nouvelles collectif, Il était une plume… Celui-ci rassemble quatorze auteurs autour du thème de la plume (dont la nouvelle de Loli Artésia, La plume manquante).

En septembre 2018, le premier Salon des Plumes Indépendantes est organisé à Captieux, en Gironde. Il rassemble de nombreux auteurs indépendants.

Elle publie une nouvelle sur la poétesse Dorothy Parker, Tu es là, dans Le Zéphyr Magazine en décembre 2018.

En mars 2019, elle préface le roman de Jean-Luc Plastrier-Pitteloud, La petite Marion d’Ars, paru aux éditions Héraclite.

La seconde édition du Salon des Plumes Indépendantes a lieu en septembre 2019, et réunit les auteurs indépendantes sur le thème de la musique.

Enfin, à l’automne 2020, elle publie le polar cosy Passé un certain âge, premier opus des enquêtes d’Armand Léandre. Elle participe aussi avec sa nouvelle Les couleurs pleurent au recueil de nouvelles érotiques, Comme la caresse indécente d’une plume.

La femme derrière l’auteur…

Bosseuse invétérée et glandouilleuse compulsive (ou l’inverse). Ancienne archère. Inspirée par les idées de Camus. Amoureuse absolue de Bashung et de Brel. Aime les ivresses occasionnelles, grande fumeuse de cigarettes mentholées. Italienne de coeur. Maman d’une Erilys. A la fois navrée et fascinée par l’être humain. Tendance à l’érémitisme. Libre, autant que possible. Mélancolique involontaire. Compose avec l’ennui.

En savoir plus…